Premier Week-end de Mars

Bercé par les chants des mésanges, un samedi après-midi apaisant après quelques heures passé en cliniques à tourner en rond, patientant au grès des examens et des résultats.


Certes, nous ne sommes pas parvenues à réaliser la plus belle image, mais le résultat est là; une frimousse qui nous regarde. Une petite huppe qui nous observe. 


Un dimanche mi-chaud/mi-froid, où l’impression qu’un enfant joue avec l’interrupteur climatique. Malgré la grisaille, nous voilà repartis faire une petite randonnée de 5 kms, durant laquelle nous ferons la rencontre de la faune et de la flore, quelques pinsons des arbres, des mésanges bleus, des tourterelles, des corbeaux ou des corneilles, du thym, de la menthe… de quoi faire une ballade bien chargé pour nos sens. 


Elles, cette prise de conscience

Il est des temps où l’on se sent invincible,

Il est des temps où l’on aperçois l’indicible,

Mais il est aussi temps de se rendre compte du visible,


Face à la profonde idée que l’Homme est l’avenir,

Face à cette fausse idée véhiculée par nos pères,

Face à ce patriarcat qui par lui même s’effondra,

Face à tout cela vous voilà, 


Sans Elles nous ne sommes rien, 

Sans Elles nous ne serions pas là, 

Sans Elles la vie n’existerait pas.



Le Pass ne Passe pas…

FR

Face aux annonces de Maître Macron et de ses sbires; nombreuses sont les réactions, pour ou contre, pour boire un café il faudra être vacciné, pour manger, il faudra que vous soyez enregistré, devenons tous des numéros, devenons tous une combinaison. La France dans son histoire s’est rarement retrouvé à genoux, mais face à son envie de consumérismes et de pseudos libertés au nom de la santé, Marianne est à genoux. Face aux distinctions créées par nos politiques, les prémisses d’une dictature s’amoncellent, diviser pour mieux régner; il semble que le peuple dans son euphorie d’égoïsme ne remarque plus les manipulations. Les comparatif avec nos erreurs passées sont vues comme monstrueuses alors qu’ils sont tout à fait réel, peut-être poussé au paroxysme, mais c’est en vue d’éveiller les consciences. 

EN

Faced with the announcements of Master Macron and his henchmen, there are many reactions, for or against, to drink a coffee you will have to be vaccinated, to eat, you will have to be registered, let’s all become numbers, let’s all become a combination. France in its history has rarely found itself on its knees, but faced with its desire for consumerism and pseudo-freedom in the name of health, Marianne is on her knees. Faced with the distinctions created by our politicians, the premises of a dictatorship are piling up, divide and conquer; it seems that the people in their euphoria of egoism no longer notice the manipulations. Comparisons with our past mistakes are seen as monstrous, whereas they are quite real, perhaps pushed to the extreme, but it is in order to awaken consciences. Translated with www.DeepL.com/Translator (free version)


L’envers du décor

FR |

Allongé sur nos serviettes, assis sur nos fauteuils, personnes ne prête attention à l’envers du décor. Chaque objet de notre quotidien, sous une rafale de vent peut demeurer derrière les dunes. Le temps passe, mais rien n’y fait, ses gestes si anodin qui nous font penser que le temps les effacera, est un joli rêve égoïste. Tout acte à des conséquences, courser le sac plastique qui s’envole, ramasser son mégot ou encore faire demi-tour pour aller récupérer sa bouteille oubliée, de si petit geste qui pourrait faire la différence sur du long-terme. Pourtant, l’Homme semble ne se soucier que de son petit nombril, perdre une minute pour sauver notre environnement semble être le bout du monde.

EN |

Lying on our towels, sitting on our armchairs, no one pays attention to the other side of the picture. Each object of our daily life, under a gust of wind, can remain behind the dunes. Time passes, but nothing happens, these gestures so insignificant that we think that time will erase them, is a nice selfish dream. Every act has consequences, running after a plastic bag that flies away, picking up a cigarette butt or turning back to get a forgotten bottle, such small gestures that could make a difference in the long run. However, Man seems to only care about his own navel, losing a minute to save our environment seems to be the end of the world. Translated with www.DeepL.com/Translator (free version)


1
Using Format